English  ✓

Français

Morbidity and care for the elderly in Burkina Faso

Habibou Ouedraogo, Institut de Formation et de Recherche Démographiques (IFORD)
Nadège Chouapi Kouam, Institut de Formation et de Recherche Démographiques (IFORD)

Bien que le vieillissement démographique ait été essentiellement examiné dans les pays occidentaux, il constitue désormais un problème de plus en plus important dans les pays du Sud où la part des 65 ans et plus devrait doubler en 20 à 40 ans, délai court comparé à celui enregistré en Occident. Au Burkina Faso, les politiques publiques héritées de l’époque coloniale accordent plus d’importance aux travailleurs du secteur privé moderne et aux fonctionnaires. Or, la population des personnes âgées, estimée à 5,1%, vit dans des conditions précaires, sans pension retraite, ni assurance maladie, restant généralement dans le secteur agricole. L’absence de politiques économiques et sociales appropriées et les dysfonctionnements du système de sécurité sociale contraignent les personnes âgées à des recours thérapeutiques inadéquats en cas de maladie. Cette étude examine la morbidité des personnes âgées, et les déterminants de leurs recours thérapeutiques à partir des données du RGPH-BF de 2006.

  See extended abstract

Presented in Session 22: Trends in aging and adult health