English  ✓

Français

Internal conflicts and displacements of people in Africa: the case of Côte d'Ivoire

Benjamin Zanou, Ecole Nationale Supérieure de Statistique et d'Economie Appliquée (ENSEA)

Pays de paix et de prospérité sous le règne de Félix Houphouët-Boigny, de 1960 à 1993, la Côte d’Ivoire est entrée dans une tourmente de crises multiformes depuis le début des années 1990. Commencé par la revendication du multipartisme en 1990, les soubresauts sociopolitiques se sont poursuivis jusqu’en 2011, passant par les grandes étapes suivantes : les troubles sociopolitiques du Sud-Ouest de la Côte d’Ivoire de 1999, la rébellion armée de 2002 et la crise post-électorale de 2010.Toutes ces crises ont occasionné des déplacements de populations aussi bien à l’intérieur que vers l’étranger du pays. Cette communication se propose, à partir des études scientifiques et des rapports d’organisations internationales, de décrire ces crises et les mouvements de personnes qui les ont accompagnées, ainsi que leur impact sur les populations, en particulier, les plus vulnérables que sont les femmes et les enfants.

  See paper

Presented in Session 70: Refugees and internally displaced persons