English  ✓

Français

The sociodemographic dimensions of the Jasmine Revolution

Sofiane Bouhdiba, Université de Tunis

Le 14 janvier 2011, l’incroyable a lieu : après 23 ans de pouvoir absolu, le président tunisien Zine El Abidine Ben Ali fuit le pays, sous la pression populaire. Cet article explore les dimensions sociodémographiques de ce qui sera certainement l’évènement politique majeur de ce début de siècle en Afrique du Nord. La réflexion s’articulera autour de trois parties. La première relate les faits, en rappelant que la révolution du jasmin n’est pas le premier mouvement de grande ampleur émanant du peuple tunisien. La deuxième partie de l’article examine l’ensemble des phénomènes sociodémographiques qui ont favorisé l’avènement de la Révolution du jasmin. La dernière partie de l’ouvrage pose la question de savoir si le Syndrome du jasmin est contagieux. Il s’agira de vérifier si d’autre pays africains ont réuni ces mêmes conditions sociodémographiques, et pourraient de ce fait être sur le point de s’engager dans une révolution.

  See extended abstract

Presented in Session 97: The youth bulge and social unrest