English  ✓

Français

Determinants of the use of family planning methods by young female generations (15-24 years) in 5 West African countries: Benin, Burkina-Faso, Mali, Niger and Guinea

Kouassi De Syg Seke, Institut de Formation et de Recherche Démographiques (IFORD)

Dans nombre de pays au sud du Sahara, particulièrement en Afrique de l’ouest, la fécondité est et a demeuré longtemps élevée, situation ayant suscité nombre d’inquiétude chez les gouvernements et institutions internationales. Ainsi, le rythme élevé de la croissance de la population étant une contrainte majeure aux efforts de développement, ces pays ont mis en œuvre des politiques nationales de population avec pour objectif principal d’atteindre l’équilibre entre l’accroissement de la population et le développement socio-économique. Toutefois, malgré cet engagement politique en faveur de la promotion de la planification familiale pour la maîtrise de la population, force est de constater que jusqu’à nos jours, les proportions de femmes utilisatrices de contraception y restent faibles. Il apparaît urgent sinon nécessaire de mettre à la disposition des décideurs de ces pays des informations pour l’identification de stratégies efficientes dans la résorption du faible niveau d’utilisation des pratiques contraceptives des jeunes générations féminines.

  See paper

Presented in Session 103: Emerging patterns and determinants of contraceptive use