English  ✓

Français

Fertility in sub-Saharan Africa since the 1960s: tendency and analysis according to the rank of births

Roger Waka Modjo, Université Montesquieu - Bordeaux IV
Khalfaoui Abdelaziz, Faculté Pluridisciplinaire de Nador

L’analyse de la fécondité à travers ses composantes par rang de naissance permet de mieux comprendre le niveau élevé de la fécondité dans l’ensemble des pays d’Afrique subsaharienne, mais surtout de déterminer les rangs de naissances jouant sur les différences, mais aussi sur les évolutions de niveaux de fécondité. Ainsi, le niveau de fécondité élevé en Afrique subsaharienne s’explique non seulement par le nombre important de naissances de rang un, car plus de 9 femmes sur 10 ont au moins une naissance, mais aussi par les naissances de rang élevé car qu’elle que soit la génération (génération allant de 1944-46 à 1962-64) plus de 60% des femmes ont au moins un enfant de rang cinq (à l’exception de la génération 1962-1964 au Zimbabwe ou elles sont 55% à avoir un enfant de rang 5).

  See paper

Presented in Poster Session 2