English  ✓

Français

The determinants of school failure in Senegal

Cheikh Tidiane Ndiaye, Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD)
Ndèye Binta Dieme, Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD)

A partir des données de l'enquête nationale sur les dépenses d'éducation des ménages au Sénégal de 2009, nous proposons de mesurer l’effet du niveau de vie des ménages sur la déperdition scolaire des enfants au Sénégal. Premièrement, nous montrerons que les caractéristiques géo-démographiques des ménages ont un impact significatif sur l’échec scolaire des enfants. Deuxièmement, nous pensons que le niveau de vie des ménages affecte sensiblement l’investissement dans l’éducation et, de facto, agit sur la réussite scolaire des enfants. En outre, une propension plus importante de l’abandon scolaire dépend de l’augmentation des dépenses éducatives. Le risque d’abandon scolaire serait donc plus élevé avec la responsabilisation financière des familles, en relation avec l’évolution scolaire de l’enfant. L’éducation s’apparente aussi à une problématique de genre et de taille de fratrie qui altère les chances des filles d’aller à l’école et d’y rester. Il en est de même du travail des enfants qui agirait négativement sur leur situation scolaire.

  See extended abstract

Presented in Session 98: Determinants of school outcomes