English  ✓

Français

Gender differences in professional mobility of Congolese (DRC) migrants in Belgium

Sophie Vause, Université catholique de Louvain

L’objectif de cette communication est d’étudier la mobilité professionnelle des migrants congolais (RDC) en Belgique. Premièrement, je mets en évidence les caractéristiques des migrants à travers leur niveau d’instruction et leur statut professionnel. En dépit de leur niveau de qualification assez élevé, ceux-ci connaissent à un fort taux de sous-emploi, et lorsqu’ils travaillent, un certain nombre d’entre eux doivent faire face au problème de surqualification. Ensuite, j’étudie les facteurs les plus associés à leur mobilité professionnelle entre la RDC et la Belgique. Les résultats indiquent que les femmes sont plus susceptibles que les hommes de connaître un déclassement professionnel, particulièrement lorsque leur migration s’inscrit dans le cadre d’un regroupement familial. Les hommes sont quant à eux davantage susceptibles de trouver un emploi similaire à celui qu’ils avaient en RD Congo, surtout s’ils connaissent des proches en Belgique.

  See extended abstract

Presented in Session 60: International migration and human capital