English  ✓

Français

Access to care for fever in urban areas in the context of drug subsidy: a multi-level approach

Karna Georges Kone, Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et Université de Dakar (UCAD)
Stéphanie Dos Santos, Institut de Recherche pour le Développement (IRD)
Martine Audibert, CNRS, CERDI-Université d’Auvergne (Clermont-Ferrand)
Richard Lalou, Institut de Recherche pour le Développement (IRD)

L’objet de cette communication est d’étudier, dans un contexte de réduction des coûts pour les ménages, les déterminants de la demande de soins à Dakar. Les données sont issues d’une enquête ménages réalisée en 2008 à Dakar. 50 quartiers et 2.952 ménages comprenant 28.698 individus dont 7.413 enfants de 2 à 10 ans ont été tirés. Les modèles Probit multi-niveau et multinomial probit ont été utilisé pour estimer la demande de soins. Bien qu’elle soit faible, il existe un effet contextuel dans le choix du type de recours aux soins dans l’agglomération de Dakar. Avec des logiques économiques différentes l’automédication est pratiquée par plus de la moitié des ménages (Pauvre et non pauvre). Pour réduire le risque lié à cette pratique, les pauvres mobilisent leur capital social et les riches s’appuient sur leur capital humain. Le remplacement du médecin par le médicament n’est pas sans conséquences en termes de santé publique.

  See extended abstract

Presented in Poster Session 2