English  ✓

Français

The involvement of male labour migration and the spread of HIV / AIDS: case of Congo-Brazzaville

Luc-Serge Poaty-Mokondzhy, Centre d'Etudes et de Recherche sur les Analyses et les Politiques Economiques (CERAPE)

L’urbanisation des zones rurales et semi-rurales au Congo depuis 2003, entraîne la mobilité d’une main d’œuvre juvénile. Cette mobilité s’explique par le fait que 50,7% des congolais vivent en dessous du seuil de pauvreté. Dans la population de 15-49 ans, le taux de prévalence au VIH-SIDA est 3,2% ; il est de 4,1% chez les femmes contre 2,1% chez les hommes; la tendance est la même chez les 15-24 ans ; 2,1% chez femmes contre 0,8% chez les hommes (ESISC2009). Les objectifs de ce travail sont de montrer comment les mobilités professionnelles contribuent à la diffusion et à la propagation du VIH-Sida, et voir comment gérer la diffusion et la propagation du VIH-SIDA à partir des flux migratoires. Les données de proviennent de l’ESISC (2009). Les variables utilisées sont : les caractéristiques sociodémographiques, le nombre de partenaires sexuels, les rapports sexuels payants. L’approche sera à la fois quantitative et qualitative.

  See paper

Presented in Poster Session 3