English  ✓

Français

Sexually transmitted infections: an analysis from the data of the demographic and health survey in Congo-Brazzaville

Bertrand Mafouta, Centre d'Etudes et de Recherche sur les Analyses et les Politiques Economiques (CERAPE)

Les infections sexuellement transmissibles, de part leur fréquence et leur gravité, constituent de véritables problèmes de santé publique dans les pays en développement (Touré et al, 2005). Au Congo-Brazzaville, les résultats de l’enquête démographique et de santé (EDSC-1) montrent qu’une femme sur cinq, soit 20% peuvent être considérées comme ayant eu une infection sexuellement transmissible contre 10% chez les hommes. Par ailleurs, les résultats montrent que les rapports sexuels à haut risque sont plus fréquents dans les grandes villes, Brazzaville (42%) et Pointe-Noire (45%) que dans les autres départements. Cette communication a pour objectif de montrer l’ampleur des infections sexuellement transmissibles en mettant un accent sur la multiplicité des partenaires sexuels et des rapports à haut risque. Il sera analysé les variables sociodémographique suivantes : groupe d’âge, état matrimonial, niveau d’instruction, statut de pauvreté, etc. La méthodologie se fonde sur une approche quantitative et qualitative.Les données proviennent de l’EDSC-I.

Presented in Session 126: Sexually transmitted infections