English  ✓

Français

The place of development policy in current fertility transition in Burkina Faso

S. Pascal Zabre, Secrétariat Permanent du Conseil National de Population

Le Burkina Faso s’est doté d’un Conseil national de population en 1983 et adopté sa Politique nationale de population en 1991. Tout compte fait, ce dispositif national de veille témoigne la reconnaissance par le Gouvernement, des enjeux démographiques. Bien que l’espoir d’un succès soit fondé, la mise en œuvre de cette politique depuis son adoption a été marquée par des avancées et des insuffisances. Parallèlement, Le niveau de la fécondité en 2006 est le même qu’en 1960 et la population a continué d’accroître de façon soutenue. Ce travail interroge les politiques de développement, qui, en principe, devraient avoir impacté un environnement socioculturel et induit un certain comportement favorable à la maîtrise de la croissance démographique. En réalité, les politiques de développement du pays dans leurs lenteurs de décollage n’ont pas pu imprimer un rythme de changements comportementaux souhaités au sein de la population.

  See paper

Presented in Session 20: Evaluations of population interventions