English  ✓

Français

Sexual harassment in academia: case of the University Marien Ngouabi of Congo Brazzaville

Prisca Rolande Miyouna, Centre d'Etudes et de Recherche sur les Analyses et les Politiques Economiques (CERAPE)

En milieu universitaire les relations sont souvent compromises par la violence sexospécifique dont sont victimes les étudiantes (Keane J. Shore, 2003). Souvent, les enseignants et les étudiants entretiennent des relations de nature conflictuelle ; et de ces conflits naissent des perturbations au sien de la structure scolaire. Au Congo, le harcèlement sexuel en milieu universitaire se nomme “Notes sexuellement transmissibles” (Poaty-Mokondzhy 2007). Et constitue un handicap pour les performances des étudiants et sur le fonctionnement de l’université. Cette communication a pour objectif général d’analyser les relations enseignants/étudiantes à l’université, facteur qui conditionne les performances scolaires des étudiants au sein de l’université. L’enquête menée auprès des étudiants révèle que 31% des étudiantes ont été victimes du harcèlement sexuel et se sont vu attribuer les mauvaises notes. Les témoignages recueillis auprès de certains chefs de département lors des entretiens confirment les réponses données par les étudiants sur l’attribution les notes imméritées.

  See paper

Presented in Session 67: Gender, sexuality, and vulnerability