English  ✓

Français

The conflict issue between farmers and ranchers in the pastoral area of Yallé, Sissili province, Burkina Faso

Yamba Bidima, Université de Ouagadougou

Durant les années soixante-dix, un énorme déséquilibre des écosystèmes agricoles et pastoraux dû à des aléas climatiques a provoqué des déplacements massifs de migrants volontaires, fuyant les zones à pluviométrie déficitaire vers des zones humides, à peine libérées du fléau de l’onchocercose. Face à cette situation de vulnérabilité des populations et du cheptel, les autorités politiques du Burkina Faso ont mis en place des zones pastorales dites « spécifiques ». Cette dynamique a continué jusqu’à nos jours et a conduit à la création de la zone agropastorale de Yallé. Comment garantir une cohabitation pacifique entre agriculteurs et éleveurs en vue d’un développement durable ? Cette communication vise à questionner les modes d’appropriation du foncier rural par les migrants et les autochtones et à analyser les causes des conflits qui en résultent. Les instruments de collecte de données sont, outre l’investigation documentaire, les guides d’entretien et l’observation semi-participante.

  See extended abstract

Presented in Session 68: Population, environment and conflict