English  ✓

Français

Estimate of the number of sex in Côte d'Ivoire from the capture-recapture method

Alphonsine Ali Kouadio, Ecole Nationale Supérieure de Statistique et d'Economie Appliquée (ENSEA)
Elise Amoin Kacou, Ecole Nationale Supérieure de Statistique et d'Economie Appliquée (ENSEA)
Glebelho Lazare Sika, Ecole Nationale Supérieure de Statistique et d'Economie Appliquée (ENSEA)

Les professionnelles du sexe sont une population à risque pour la transmission du VIH/Sida. Les interventions efficaces et ciblées à leur endroit sont des stratégies essentielles de prévention. Il est donc nécessaire de connaître la taille de cette population cible. A cet effet, une étude a été réalisée dans cinq villes du pays. D’abord une cartographie des sites prostitutionnels est faite et les références géographiques saisies. Ensuite, des PS (C1) sont « capturées » et reçoivent une brochure. Une semaine plus tard, dans les mêmes endroits et à la même heure, un deuxième échantillon est capturée (C2), comprenant un nombre de personnes qui ont été rencontrées dans le premier échantillon (R). Conformément à l’hypothèse que la proportion des marqués dans le deuxième échantillon (R/C2) est une estimation raisonnable de celle marquée dans la population inconnue, une estimation de la population entière (N) est faire selon la formule suivante : R/C2=C1/N.

  See extended abstract

Presented in Poster Session 4