English  ✓

Français

Beyond the standards of couple formation: when cultures marry

Abdoulaye Maïga, Université Catholique de Louvain
Banza Baya, Université de Ouagadougou

Autrefois une affaire de la collectivité, les alliances matrimoniales en ville sont de plus en plus l’expression de nouvelles normes et stratégies matrimoniales répondant moins à un déterminisme communautaire qu’à une initiative individuelle des conjoints. La ville favorise un brassage de groupes sociaux, d'origines ethniques diverses et d'obédiences religieuses variables, dans un réseau de relations intenses et complexes. De ce brassage de cultures dérive progressivement un « brassage de cœurs » qui s'inscrirait en porte-à-faux avec la normalité traditionnelle des alliances matrimoniales. L’effritement des idéaux traditionnels, au profit d'un nouvel ordre culturel combinant, à des proportions variables selon les contextes, les innovations et les emprunts à la tradition, est-il minoritaire ou présage-t-il des mutations plus profondes au sein de la société burkinabè? Si l'expression des unions interculturelles est une réalité sociale, est-ce pour autant que ces nouvelles formes d'unions pourraient prétendre à leur acceptation sociale comme nouvelle norme matrimoniale?

  See paper

Presented in Session 87: Marriage markets, endogamy, polygamy, and heterogamy