English  ✓

Français

Quantitative analysis of marriages by demographic surveys and health (EDS): relevance, validity and spatial comparability of the results†

Candide Atodjinou, Centre de Formation et de Recherche en matière de Population (CEFORP)
Norbert Kpadonou, Centre de Formation et de Recherche en matière de Population (CEFORP)
Mouftaou Amadou Sanni, Centre de Formation et de Recherche en matière de Population (CEFORP)

Les décennies récentes en Afrique sont marquées par d’importants changements observables au sein des populations. Les progrès de scolarisation, l’urbanisation et la mondialisation ont favorisé la disparition progressive des pratiques matrimoniales traditionnelles. Les pratiques sexuelles et matrimoniales se diversifient; les modèles familiaux se complexifient. L’union conjugale est diversement appréciée par les deux conjoints. Durée d’union, forme d’union (légale ou non), type d’union (monogame ou polygame), etc., reçoivent des réponses différentes par les conjoints dans les EDS réalisées en Afrique. Alors, quelles pertinence ou validité des données d’enquêtes récentes pour l’analyse des changements matrimoniaux? Permettent-elles une comparaison spatiale au sein des pays ou entre pays ? Quelle approche de collecte pour des données plus adaptées ? Telles sont les questions traitées dans ce papier. Une analyse des réponses des conjoints lors des EDS en Afrique, complétée par des résultats d’enquêtes qualitatives réalisées au Bénin est faite ici à cet effet.

  See extended abstract

Presented in Poster Session 3