English  ✓

Français

Sexual behaviour of men who have sex with men at the time of HIV/AIDS in Abidjan

Amara Bamba, Ministere de la Sante et de L'hygiene Publique
Christian Mesenge, Université Senghor Alexandrie, Egypte

La prévalence du VIH en Côte d’Ivoire est estimée à 3,4%. Celle-ci peut cacher un taux trois à dix fois plus élevé au sein de populations spécifiques. L'objectif était d’identifier les caractéristiques, les perceptions des hommes qui ont des rapports sexuels avec les hommes. Méthodologie: Etude qualitative basée sur des entretiens individuels et de groupe, d’observations directes et d’analyse de documents. Résultats: Les « branchés » disposent d’un argot particulier dénommé « le woubikan ». Le positionnement sexuel individualise les « yossi » qui sont actifs et les « woubi », qui sont passifs. Les liens sociaux se tissent à travers des rencontres festives, le téléphone et l’internet. Ils utilisent des stratégies de camouflage comme la bisexualité. L’utilisation des préservatifs et de gels lubrifiants est faible. L’itinéraire thérapeutique est dominé par l’automédication du fait de la forte stigmatisation au sein des structures de santé.

  See paper

Presented in Session 100: Emerging patterns of sexual networking in the era of HIV/AIDS