English  ✓

Français

Between school and work: gender and juvenile mobilities in rural Mali

Marie Lesclingand, Université de Nice Sophia Antipolis et Institut National d'Études Démographiques (INED)
Mélanie Jacquemin, Institut National d'Études Démographiques (INED)
Marc Pilon, Institut de Recherche pour le Développement (IRD)

En Afrique de l’Ouest, la scolarisation a significativement progressé ces dernières décennies. L’offre de formation reste encore déséquilibrée entre les villes et les campagnes et contraint les jeunes ruraux à partir en ville pour poursuivre leurs études. Par ailleurs, les migrations économiques juvéniles ont également connu un essor important. Dans un contexte rural malien où le développement de la scolarisation en milieu rural est relativement récent (années 90), les migrations juvéniles de travail se sont complètement généralisées depuis une vingtaine d’années. L’objectif de cette communication est d’analyser, à partir de données longitudinales, l’articulation entre mobilités scolaire et économique. Dans quelle mesure ces deux types de mobilité peuvent-ils entrer en concurrence ? Ces modèles migratoires sont-ils marqués par les différences entre les sexes ? En quoi ces différents itinéraires migratoires sont-ils révélateurs de stratégies des familles investissant plutôt dans l’école ou plutôt dans la mise au travail de leurs enfants ?

  See extended abstract

Presented in Poster Session 4