English  ✓

Français

Science in action: intervention as a possible restoration? Or how to move from "allowing people speak" to "making voices heard"

Anne Le Bris, Institut National d'Études Démographiques (INED)

Cette communication vise à partager une expérience de terrain dit « sensible » auprès de mères célibataires au Maghreb dont les parcours de vie sont marquée par la souffrance, l’exclusion, la violence. Les entretiens ou les passations du questionnaire, plus que de simples moments de recueil de données sont des échanges qui s’inscrivent dans une temporalité que nous ne maitrisons pas, le lieu de co-construction de savoir. Les mères célibataires sont co-productrices des connaissances qu’il nous faut saisir et interpréter. Or nous n’avons pas de possibilité de suivre ces femmes sur la durée, ni de leur donner accès aux résultats. Dans un souci d’éthique, quelle restitution est alors possible lorsque l’on travaille sur et avec des groupes sociaux qui évoluent à l’écart de la société ? Au-delà de l’écoute attentive, de la valorisation de leur parole ou du soutien matériel, quelles autres voies sont possibles ? Retour sur une expérience.

  See paper

Presented in Session 96: Ethical issues in research