English  ✓

Français

Climate shock, poverty and income in the zone of Niakhar (Senegal) between 2000 and 2003

Céline Vandermeersch, IPDSR
Audrey Naulin

Quatre enquêtes réalisées entre 2000 et 2003, sur environ 600 ménages ruraux sénégalais permettent de calculer leur niveau de sécurité alimentaire par la mesure de la production de mil disponible par membre du ménage. Elles permettent également d’étudier leurs moyens d’accroître cette sécurité alimentaire. Plus de la moitié des ménages de la zone étudiés sont en dessous du seuil de sous-alimentation, situé à 180 kgs de mil par adulte par an. Pour faire face à cette insécurité, les ménages reçoivent des aides, développent un portefeuille d’activités, notamment en migrant temporairement et vendent du cheptel. Face au choc de la sécheresse de 2002-2003, les ménages ont vendu davantage de cheptel que les autres années. L’étude des déterminants de la pauvreté chronique et transitoire montre que ce sont les ménages qui subissent une pression foncière et démographique qui se retrouvent plus souvent que les autres en situation de pauvreté.

  See paper

Presented in Session 25: Demographic surveillance systems