English  ✓

Français

And if the sex was not taboo? An advocacy for a different perception of gender social relations in Africa

Dodji Amouzouvi, Université d'Abomey-Calavi, Benin

Il est généralement admis qu’en Afrique le sexe est tabou. Cette perception justifie ou tout au moins alimentent bien de programmes et projets en direction des couches juvéniles en matière de santé de la reproduction et de lutte contre le SIDA. Mais à partir d’un ensemble de constats faits dans différents milieux urbains, au sujet des comportements sexuels des jeunes et vieux, on peut se poser la question de savoir si une telle perception ne masque pas une vaste hypocrisie sociale alimentant du coup une sorte de malentendu proprement entendu par tous les protagonistes. Dans ces conditions, on ne s’étonnera point de l’échec de bien de programmes en matière de santé reproductive. La présente réflexion qui s’appuie sur un ensemble d’études de cas documentées à Cotonou (Bénin) et à Lomé (Togo) propose une autre perception du sexe qui intègre les nouveaux comportements des acteurs sociaux.

Presented in Session 86: Sex and sexuality in Africa