English  ✓

Français

Effects of short-term crises on the calendars and intensities of the marriage in Burkina Faso

Souonyir Rogatien Somda, Institut National de la Statistique et de la Démographie (INSD)
Sibiri Paul Sawadogo, Institut National de la Statistique et de la Démographie (INSD)

En Afrique subsaharienne, on constate de plus en plus une tendance à un âge d’entrée en union plus tardif et à une augmentation du célibat. Au Burkina Faso, on assiste ces dernières décennies à une augmentation des unions libres, à un rehaussement de l’âge d’entrée en union, à la dislocation des structures familiales ou à leur recomposition selon la taille du ménage. Le mariage est universel et quel que soit sa forme, engendre des coûts. Il s’agira de montrer comment les crises conjoncturelles ont une incidence sur le comportement nuptial et la famille. L’enquête sur les conditions de vie des ménages de 2005 réalisé au Burkina Faso est utilisé pour rendre compte les changements ou comportements dans la population. Les méthodes d’analyse descriptives et explicatives pourront être mises à contribution. Au terme, il y a existence des liens significatifs entre conjonctures économiques, calendriers et intensité de nuptialité au Burkina Faso.

  See extended abstract

Presented in Poster Session 3