English  ✓

Français

The grant of the deliveries in Burkina Faso: what effects on household health expenditures and the use of a born assisted?

Aristide Romaric Bado, Institut de Recherche en Sciences de la Santé (IRSS)
Valéry Ridde, Université de Montréal
Seni Kouanda, Institut de Recherche en Sciences de la Santé (IRSS)
Nicole Bado, Institut de Recherche en Sciences de la Santé (IRSS)
Slim Haddad, Université de Montréal

Cette étude a pour objectif d’évaluer les effets de la politique nationale de subvention des services maternels. Ces effets sont examinés au regard de deux critères principaux: (1) la réduction des dépenses des ménages reliés à l’accouchement; (2) la distribution des bénéfices concernant i) l’utilisation des services, ii) les dépenses médicales d’accouchements, iii) la protection financière des ménages. Les données utilisées proviennent de deux enquêtes: la première réalisée en 2006 (avant l'intervention) et la seconde en 2010 (post-intervention). Les résultats montrent que l'intervention a réussi à réduire de manière importante le fardeau financier qui repose sur les ménages. La distribution de la réduction de ce fardeau a été équitable, les ménages des quintiles inférieurs de revenu en ont profité plus que les autres. Il reste cependant des progrès à réaliser pour rendre cette politique plus efficace et plus équitable.

  See extended abstract

Presented in Session 94: Policy, system, and service level drivers of progress in achieving MDGs 4 and 5