English  ✓

Français

Migration bonus and malus in two Sahelian capitals: Ouagadougou and Niamey in 2009-2010

Daniel Delaunay, IRD
Florence Boyer, IRD

Une enquête démographique mesurant différentes formes de mobilités vers et dans deux capitales sahéliennes réalisées en 2009 et 2010 met en évidence deux patrons migratoires distincts. La composition démographique des flux, l’histoire des pratiques migratoires, l’autonomie des jeunes migrants en relation avec leurs aînés, contribuent à différencier l’impact des migrations sur la structure par âge des populations urbaines. A Ouagadougou, il est favorable au rapport de dépendance, au-delà de la contribution de la transition démographique. A Niamey, les profils migratoires confortent les conditions structurelles d’un rapport de dépendance défavorable. La communication se propose de resituer les deux modèles migratoires dans le contexte de la transition démographique et les évolutions à prévoir de cette situation de bonus/malus, ses implications pour la dynamique urbaine, la recomposition du territoire urbain et les politiques de population à envisager. L’étude pose plus généralement la différenciation spatiale du dividende démographique en rapport avec les mouvements de population.

  See extended abstract

Presented in Session 48: Demographic dividends and MDGs in Africa