English  ✓

Français

Family environment and child mortality. A research in Mali

Véronique Hertrich, Institut National d'Études Démographiques (INED)
Olivia Samuel, Université de Versailles
Céline Charozé Charozé, IDUP et Institut National d'Études Démographiques (INED)

L’effet de la structure familiale sur la survie des enfants est une question difficile à aborder au moyen des données rétrospectives, en particulier dans des contextes où les structures familiales sont complexes et où la mobilité des enfants sans leurs parents est fréquente. Les données d’un suivi de population en milieu rural au Mali (1976-2009) sont mobilisées ici pour examiner cette question, en rapportant le devenir des enfants aux caractéristiques de leur unité familiale. On utilisera plusieurs indicateurs de structure (taille, polynucléarité, nombre d’enfants/de femmes adultes, nombre de générations, présence des parents biologiques, etc.) pour tester l’effet de différents facteurs sur la mortalité : la disponibilité de ressources familiales (matérielles, affectives), la concurrence sur l’accès à ces ressources, la place de l’enfant dans la famille (présence de référents parentaux, proximité avec le responsable économique), la place des parents dans la configuration familiale (autonomie, contrôle social, rapports intergénérationnels).

  See extended abstract

Presented in Session 45: Determinants and trends in child mortality